Skip to main content

Le samedi 04 mai après-midi à la maison de quartier de Bagatelle, à Toulouse, s’est tenu un événement sur la thématique de l’alimentation durable. Au rendez-vous, des ateliers pratiques, des dégustations, la rencontre de projets engagés pour une alimentation durable et des discussions inspirantes pour mettre en place de nouvelles habitudes plus écologiques, le tout animé par des acteurs locaux inspirants. Pas moins de soixante personnes, petits et grands, ont participé à ce moment d’échanges gourmands.

Un événement de l’opération “C’est décidé, je réduis mes déchets” 

Cet événement a eu lieu dans le cadre de la troisième édition de  l’opération « C’est décidé, je réduis mes déchets » portée par Toulouse Métropole et les associations Zero Waste Toulouse et Fairéco. 

Depuis le mois de janvier et jusqu’en juin 2024, plus de 100 foyers sont accompagnés dans la pratique du zéro déchet sur cinq territoires de Toulouse et ses environs, par le biais d’ateliers pratiques sur des thématiques variées. 

En plus de ces ateliers, différents temps intermédiaires sont organisés, comme cet événement sur l’alimentation durable. Ouverts à tous et toutes, ils permettent de prolonger les pratiques autour de l’alimentation ou d’autres thématiques (réparation, textile…) pour les participant·es et le grand public.

L’alimentation durable : des enjeux sanitaires et environnementaux

Depuis 50 ans, nos pratiques alimentaires évoluent avec l’industrialisation des processus agricoles, la mondialisation et l’explosion de l’offre des produits industrialisés. Les consommateurs et consommatrices ont désormais accès à un choix plus diversifié de produits alimentaires, qui sont également plus gras, plus sucrés, plus riches en protéines animales et plus emballés. Le prix de certains de ces produits est réduit, au détriment de leur qualité. Selon l’ADEME, l’agence de la transition écologique, “cette façon de nous nourrir n’est pas sans conséquence sur la santé (surpoids, obésité, diabète, maladies cardiovasculaires…) et sur l’environnement (pollution de l’air, de l’eau et des sols, consommation d’énergie, émissions de gaz à effet de serre)”.

Face à ces constats, s’alimenter en respectant notre santé et l’environnement demande une attention certaine. Ainsi, l‘alimentation durable est “l’ensemble des pratiques alimentaires qui visent à nourrir les être humains en qualité et en quantité suffisante aujourd’hui et demain, dans le respect de l’environnement, en étant accessible économiquement et rémunératrice sur l’ensemble de la chaîne alimentaire” (Food and Agriculture Organization, 2010). Chaque acteur de la filière alimentaire à son rôle à jouer pour limiter ces impacts. Des solutions locales ont été présentées lors de cette journée afin d’informer et guider les participants et participantes dans leur choix de consommation.

Consommation, cuisine, solidarité et zéro déchet présentés par des acteurs locaux engagés

Allier alimentation et solidarité

Quatre espaces ont permis d’aborder l’alimentation sous différents angles. Dans l’espace alimentation et solidarité, les participants ont pu découvrir des initiatives locales pour éviter le gaspillage alimentaire, s’engager pour améliorer l’accessibilité à une alimentation raisonnée ou s’approvisionner en vrac, grâce aux animations proposés par les structures :

  • VRAC : favorise le développement de groupements d’achats dans les quartiers politique de la ville de l’agglomération toulousaine et permet l’accès du plus grand nombre à des produits de qualité à des prix bas. Plus d’informations sur leur site internet ou à contact-toulouse@vrac-asso.org.
  • Cocagne Alimen’Terre : avec l’aide de personnes en insertion, cette association propose de nombreuses recettes saines, simples et anti-gaspillage. Sur leur stand, nombreux sont ceux qui ont pu déguster un pesto de fanes de radis ainsi qu’un houmous à la betterave. Plus d’informations sur leur site internet ou à terre@cocagnehautegaronne.org.
  • AlimEco : vient en aide à des personnes en situation économique ou sociale faible, par la distribution alimentaire, saine et de qualité.  Plus d’informations sur la page facebook ou à  info@alimeco.org / 06 03 49 73 29.
  • Caissalim : vise à redonner une capacité d’action aux citoyens et citoyennes sur les questions d’alimentation et de transition écologique. Plus d’informations sur le site internet.
  • L’épicerie solidaire Soliciale : donne accès à une alimentation variée et équilibrée à moindre coût. Plus d’informations sur le site internet.
  • Centre social ASSQOT de Bagatelle : les centres sociaux sont des structures de proximité qui créent et nourrissent le lien social, animent le débat démocratique, accompagnent des mobilisations et des projets d’habitant·es, et construisent de meilleures conditions de vie, aujourd’hui et pour demain. L’association ASSQOT qui gère plusieurs centres sociaux à Toulouse propose des activités sociales, éducatives, culturelles, familiales pour répondre aux besoins et envies du territoire. Plus d’informations sur le site internet. Pour le centre social de Bagatelle, retrouvez le programme et les actualités sur la page facebook ou au 05 67 77 44 42 / centresocial.bagatelle@assqot.com.

Cuisiner responsablement

Se nourrir sainement rime avec cuisiner. C’est le défi que se donne la cheffe Florence OUSTEAU à travers ses activités de formation, de coaching, de cuisine événementielle de son entreprise Zest de Flow. Ses recettes végétariennes et anti-gaspi ont été très appréciées à l’occasion de cet événement, grâce à une dégustation de crêpes végétales et d’une tartinade salée. 

Recette anti gaspi : Pesto de fanes

Ingrédients :

  • 100 g de fanes de légumes (carottes, radis, etc.)
  • 60 gr de parmesan
  • 1 gousse d’ail
  • 150 g d’huile d’olive
  • 75 g d’amande et/ou de noix

Préparation :

  • Laver et essorer les fanes puis les couper grossièrement.
  • Mélanger ensuite tous les ingrédients puis mixer jusqu’à obtenir une texture lisse.
  • Ajuster l’assaisonnement si besoin.

D’autres acteurs locaux ont partagé leurs actions comme : 

  • Popote partagée avec sa cantine anti-gaspi, participative et solidaire permettant de lutter contre le gaspillage alimentaire, de créer du lien social de proximité et de démocratiser l’accès à une alimentation équilibrée et responsable. 
  • Les Tabliers Solidaires est une association proposant une activité de traiteur basée sur des produits locaux et bios, alliant gourmandise avec santé et respect de l’environnement, tout en étant un chantier d’insertion dédié aux femmes.
  • L’association “Au coeur de ma cantine”  promeut  une alimentation saine et durable en privilégiant le circuit court et en respectant la saisonnalité grâce à l’organisation de cantines et cafés éphémères : page facebook du projet “Si ma cantine m’était contée”.

Réduire nos déchets liés à nos habitudes alimentaires, c’est possible ! 

“Aller faire ses courses, garder ses aliments au frais, cuisiner… Tout cela consomme aussi de l’énergie. Sans compter les déchets : 85 % des emballages jetés par les ménages sont des emballages alimentaires qu’il faut collecter, traiter, recycler ou incinérer” (ADEME, 2022).
Il est possible de réduire les emballages superflus en privilégiant les produits non suremballés, en évitant les produits transformés, en refusant les bouteilles en plastique et en utilisant un sac en tissu ou réutilisable.

Acheter consigné à Toulouse

  • En boîte le Plat (association Etic Emballage) : ce projet d’envergure nationale, est un système de consigne dans la restauration à emporter. 
  • Consign’up est la filière de réemploi des bouteilles en verre en Occitanie. 
  • Le fourgon : livraison de boissons et produits consignés à la maison et au bureau.
  • Elémen’terre : Elémen’terre est une association qui a pour objectif de favoriser les pratiques éco-responsables sur les événements en Occitanie. Vous pouvez leur emprunter de la vaisselle réutilisable pour vos événements, privés ou pros. 

Focus sur le gaspillage alimentaire

Le saviez-vous ?

Chaque année dans le monde, 1.3 milliards de tonnes de nourriture sont jetés. Cela représente un tiers des aliments produits. En France, c’est 10 millions de tonnes de nourriture qui sont jetées par an, dont 1.2 million qui seraient encore consommables. Afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, les consommateurs et consommatrices peuvent agir depuis leur cuisine.

Des acteurs locaux de l’anti-gaspi

Proposer des produits sains et permettre l’insertion professionnelle, c’est le projet porté par l’association et conserverie locale  Bocalenvers, avec ses recettes anti-gaspi. Ses bocaux de tartinades salées ou sucrées sont commercialisés dans des épiceries et magasins de la grande distribution, et reconnaissables à leur packaging original : les bocaux sont à l’envers !

L’association Pro-Portion, experte dans la réduction du gaspillage alimentaire, accompagne des projets auprès des restaurations collectives et traditionnelles, par l’animation d’événements grand public, d’ateliers de sensibilisation et de formations. 

Les applications anti-gaspi : 

“Je pensais rester seulement 15 minutes… Finalement chaque stand était très intéressant. Déjà 17h, je suis là depuis 1h30 et je n’ai pas eu le temps de tout voir. Mais je pars avec plein de nouvelles astuces !”

Nos 10 conseils pour une alimentation durable

  • Augmenter votre consommation d’aliments d’origine végétale (fruits et légumes, légumes secs, féculents de préférence complets…). Inspirez-vous du livret de recette des 4 saisons à base de légumes et légumineuses. 
  • Réduire votre consommation de viande : un article à consulter sur le sujet :  pourquoi et comment manger mieux.
  • Privilégier les produits de saison qui permettent d’éviter la consommation d’énergie pour chauffer des serres ou pour le transport d’aliments en provenance de pays lointains. Cliquez ICI pour voir le calendrier des fruits et légumes de saison.
  • Opter si possible pour des produits de l’agriculture biologique ou portant un label de qualité. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les articles de recommandations de labels environnementaux, Consommer responsable ! oui mais comment ? et Labels bios : comment vous y retrouver ? 
  • Choisir les articles les moins emballés, ou avec des emballages réutilisables, et acheter en vrac quand vous le pouvez. Livret 20 recettes zéro déchet accessible ICI 
  • Éviter le gaspillage alimentaire : trouvez ICI la méthode simple et efficace pour se nourrir sans gaspiller et ICI un article sur comment traquer le gaspillage alimentaire. 
  • Acheter local quand vous le pouvez. Cela permet de soutenir les producteurs de sa région, faire vivre l’économie locale et préserver la planète en limitant les transports ! (marché, amap, producteurs – voir plus bas dans l’article la section “s’approvisionner local en circuit court”).
  • Préférer l’eau du robinet à celle en bouteille. 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le guide de l’ADEME : Une alimentation durable en 10 questions. 

S’approvisionner local en circuit court 

  • AMAP (Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) en Midi-Pyrénées https://amapreseau-mp.org/
  • Paniers anti-gaspi Pimp-up
  • Les paniers de légumes issus des Jardins de Cocagne sont déposés chez un partenaire relais (type commerce de quartier). Retrouvez ici la liste des lieux de dépôt des paniers.
  • La liste des marchés de plein vent sur Toulouse est à retrouver ici (si vous habitez une autre commune, le site de la mairie référence en général ces marchés)

Pour aller plus loin : https://zerowastewiki.org/s-informer-et-agir/ateliers-do-it-yourself/ateliers-cuisine-anti-gaspi 

Close Menu

À propos

2 allée Federica Montseny
31400 Toulouse
T: 06 95 87 19 75
T: 07 49 08 59 67
E: contact@faireco-asso.fr